Témoignages


Témoignage
Témoignage de Manon Hänggi, Delémont, masseuse médicale avec brevet fédéral, bénéficiaire d’une bourse FHNB durant 3 ans En janvier 2017, j'ai obtenu mon brevet fédéral de masseuse médicale. C'est l'aboutissement de trois années d'une formation conséquente au niveau de l’investissement personnel et financier (les frais de formation représentent env. 34'000.- + les frais annexes). La formation se donne en cours d'emploi à raison de deux jours par semaine. Au bénéfice d’un CFC de décoratrice-étalagiste, j’ai depuis longtemps été attirée par le domaine de la santé et des massages thérapeutiques en particulier. Engagée comme aide physiothérapeute dans un hôpital, je n’avais pas de perspectives professionnelles. Tenant seule un ménage avec un enfant à charge, j'étais dans une impasse. J’ai décidé d’entreprendre la formation reconnue de masseuse médicale par passion et pour pourvoir vivre décemment. La formation étant en emploi, je ne pouvais pas recevoir une bourse du canton. C’est alors que je me suis tournée vers la fondation FHNB (www.fhnb.ch ). Durant mes études, j'ai pu compter sur son soutien financier. Cette aide m'a évité un endettement certain car aucun organisme officiel n'a pu me garantir une couverture suffisante. Aujourd'hui, mes compétences ont été validées par mon employeur et ma qualité de vie s’améliore. J’ai enfin pu être engagée comme masseuse médicale. Je remercie sincèrement la FHNB pour sa confiance et son engagement.

Témoignage de Vlad Shirinov, Alle, en formation CFC d’opérateur de machines automatisées. Arrivé en Suisse sans formation professionnelle et après avoir vécu de « petits jobs », j’ai rapidement compris qu’un CFC suisse me permettrait d’assurer ma stabilité financière et professionnelle future. A 26 ans, j’ai alors entrepris une formation de type CFC au sein d'une entreprise locale. Papa aujourd’hui de deux filles, je n’aurais jamais pu relever ce challenge sans l’aide financière accordée au travers de bourses d’études, notamment la bourse FHNB. Cette dernière m'a en effet donné « un coup de pouce » et permis d’entreprendre ces études tout en continuant d’assurer les principales dépenses inhérentes à mon ménage. Sans cette aide, je ne pourrais pas parvenir au diplôme espéré. Je remercie la fondation FHNB qui a su me soutenir lorsque j’en avais un réel besoin.

Témoignage de Gipsy Heusler, Bonfol, en formation d’enseignement spécialisé. En 2015, j’ai été engagée comme enseignante spécialisée non formée. Ce poste implique que je réalise la « Formation en Pédagogie Spécialisée » de 3 ans à la HEP-BEJUNE. En attendant l’obtention de ce diplôme, je reste sous contrat à durée déterminée, renouvelé chaque année. Si je n’entrais pas en formation ou devais y mettre un terme, je perdrais mon emploi. J’ai pu débuter la formation en août 2017. Lors de mon engagement, je vivais maritalement avec trois enfants en bas âges (1 an, 3 ans et 5 ans). Ce n’est que peu de temps après que je me suis retrouvée en situation de séparation. Ceci impliquait une diminution du revenu pour mon ménage. Puis ma situation financière s’est encore péjorée. Au milieu de l’année 2017, je me suis retrouvée à assumer seule la charge financière pour moi et mes trois enfants. C’est à cette époque que j’ai demandé le soutien de FHBN. Cette aide, m’a soulagée de nombreux soucis, me permettant ainsi de m’investir dans ma formation, mon travail et ma tâche de maman avec plus de légèreté. C’est avec gratitude que je remercie la FHBN, pour son soutien. Il me permet de poursuivre ma formation et de maintenir mon emploi.